Japon: des transports réservés aux femmes et bientôt des trottoirs? - Chine Voyages
2821
post-template-default,single,single-post,postid-2821,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.9,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Blog

Japon: des transports réservés aux femmes et bientôt des trottoirs?

  |   Lieux insolites   |   3 Comments

Les transports réservés uniquement aux femmes sont courant au Japon et peuvent surprendre plus d’un voyageur… Cependant, ces derniers ont été créés en réponse à la hausse des incidents de nature sexuelle, pour protéger les femmes pendant l’heure de pointe, moment où les corps sont très rapprochés.

Mais récemment, les hommes Japonais se rebellent contre la mesure, l’estimant discriminatoire envers les hommes. Car en effet, les hommes ne sont pas admis dans ces rames, parfois très clairsemées aux heures de pointe, alors qu’ils doivent s’entasser dans des rames bondées.
Le chemin de fer électrique Keio-Teito, la première compagnie de chemin de fer japonaise à avoir instaurée la mesure, se base sur le volontarisme des voyageurs: «Nous demandons la compréhension et la coopération de tout le monde» peut on lire sur leur site. Il en est de même pour les autres compagnies et sur les lignes JR.

De fait, la présence de passagers masculins dans les rames féminines n’est pas interdit par la loi.
Il en reste que la pratique est mal vue, les femmes n’hésitant pas à faire remarquer que la présence d’hommes dans « leurs » rames est gênante. Une situation de plus en plus embarrassante quand les hommes d’un côté haussent le ton pour mettre fin à la « discrimination » et que les femmes, de l’autre, font pression pour que les compagnies augmentent le nombre de rames « pour femmes ».
Une question de morale plus que loi mais qui agite l’opinion.

Récemment, une star japonaise, Sato Eriko, victime d’attouchement en pleine rue et en plein jour par un cycliste indélicat, s’est faite la porte-parole d’un féminisme exacerbé en réclamant l’instauration de trottoirs réservés aux femmes. Dans la tribune du Tokyo Shimbun, « Ce que j’ai à dire », Sato Eriko relate l’incident dont elle a été victime et réclame que des trottoirs deviennent exclusivement réservés aux femmes.
Cette dernière a provoqué une lever de bouclier de toutes parts, craignant une division profonde entre hommes et femmes japonais.

Et vous? Pensez-vous que les femmes japonaises ont besoin de plus de mesures pour protéger leur intégrité?

Crédits photos: Japan Crush

3 Comments
  • Piotr | Avr 13, 2013 at 0 h 57 min

    Ah… imaginons que la loi rentre en vigueur. Si ma copine avec laquelle je dois partir au Japon veut marcher sur mon trottoir elle peut ? Ou elle passera pour une dépravée ?

    Des rames pour femmes… ok
    Des trottoirs pour femme, on va un peu trop loin.

  • Elodie | Avr 13, 2013 at 13 h 49 min

    Hahaha! Cela se baserait sur du volontarisme! Mais en règle générale, les Japonais trouvent très déplacé les « attouchements » de tous type. Comme la bise qui est une pratique très étrange pour eux. Ils n’ont juste pas le même rapport au corps que le nous!

  • Eva | Juin 20, 2013 at 10 h 36 min

    Les wagons pour femmes sont exclusivement réservés aux femmes aux heures de pointe, entre 5h et 7h du matin et 18h-20h. En dehors de ces horaires, les hommes ont le droit de monter dans les wagons réservés aux femmes.

Post A Comment