Mal des montagnes - Chine Voyages
1125
post-template-default,single,single-post,postid-1125,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.9,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Blog

Mal des montagnes

  |   Santé en Chine   |   No comment

Certains voyages en bus dans le Tibet, au Qinqhai et au Xinjiang vous entrainent sur des routes qui dépassent 5 000 m. L’acclimatation de l’organisme à de telles altitudes demande au moins plusieurs semaines, alors que la plupart des voyageurs montrent très vite depuis le niveau de la mer.

Le mal des montagnes a lieu à haute altitude et affecte la plupart des individus de façon plus ou moins forte. Il survient à des altitudes variables, mais en général il frappe plutôt à partir de 3 500 à 4 500 m. Il est recommandé de dormir à une altitude inférieur à l’altitude maximale atteinte dans la journée.


Symptômes :
manque de souffle, toux sèche irritante, fort mal de tête, perte d’appétit, nausée et parfois vomissements. Les symptômes disparaissent généralement au bout d’un jour ou deux, mais s’ils persistent ou empirent, le seul traitement consiste à redescendre, ne serait ce que de 500 m.
Vous pouvez prendre certaines mesures à titre préventif ; ne faites pas trop d’efforts au début, reposez vous souvent. A chaque palier de 1 000 m, arrêtez vous pendant au moins un jour ou deux afin de vous acclimater. Buvez plus que d’habitude, mangez légèrement, évitez l’alcool et tout sédatif. Sachez qu’au Tibet, il n’existe pas de services de secours similaires à ceux du Népal. La prévention sera votre meilleur allié.

No Comments

Post A Comment