Corée du sud: une mini-jupe = une amende? - Chine Voyages
2808
post-template-default,single,single-post,postid-2808,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Blog

Corée du sud: une mini-jupe = une amende?

  |   Corée du Sud   |   3 Commentaires

Les jeunes sud-coréennes ont du souci à se faire: depuis l’accession au pouvoir de Park Geun-hye, la nouvelle présidente du pays et accessoirement la fille de l’ancien dictateur Park Chung-hee, une nouvelle loi visant à sanctionner « l’indécence publique » pourrait bien interdire les mini-jupes…

Il y a un an, une nouvelle loi est passée est Corée du Sud. Cette dernière vise à combattre les comportements indécents qui vont de la surexposition de peau nue aux excès de boisson qui incommoderaient la population. Cette loi fait l’objet de diverses spéculations, notamment à propos de la longueur des jupes… Les mini-jupes deviendront-elles illégales dès que la loi sera appliquée?

Les journaux d’opposition se sont particulièrement déchaînés sur cette nouvelle législation, n’hésitant pas à comparer l’actuelle présidente et son père en dénonçant une dérive vers un régime autoritaire. Un véritable retour en arrière pour le journal Hankyoreh qui qualifie le régime d’anti-progressiste.
Le véritable problème se situe dans l’intitulé de la loi qui stipule que « toute personne montrant excessivement sa peau nue dans les endroits publics ou exposant des parties de son corps qui devraient être couvertes suscitant l’inconfort d’autrui est coupable d’indécence publique ».

Dans les années 70 et sous la dictature de Park Chung-hee, les femmes ne pouvaient porter de jupes plus courtes que la longueur autorisée par le gouvernement. Une contrainte de longueur qui s’appliquait aussi aux hommes et à leur chevelure. Si ces derniers avaient les cheveux trop longs, les autorités pouvaient arrêter les hommes dans la rue et les raser sur le champ!

Et vous, que pensez-vous de cette loi? Limite-t-elle les libertés individuelles comme le font valoir les opposants au gouvernement sud-coréen? Ou protège-t-elle les individus comme le prétend le gouvernement?

3 Commentaires
  • Corée du sud: une mini-jupe = une amende? | Agents de voyages : ça bouge ! | Scoop.it | Avr 1, 2013 at 22 h 07 min

    […] Les jeunes sud-coréennes ont du souci à se faire: la nouvelle présidente du pays et accessoirement la fille de l’ancien dictateur Park Chung-hee, une nouvelle loi visant à sanctionner « l’indécence publique » pourrait bien interdire les mini-jupes…  […]

  • Piotr | Avr 13, 2013 at 0 h 59 min

    Cela devait être funky les années 70 en Corée du Sud… Sinon ils ont cela en Corée du Nord. Tout est régit par le régime, de la coupe de cheveux à la manière de penser…

  • Elodie | Avr 13, 2013 at 13 h 45 min

    Ouiii la Corée du Nord, tout un programme! Faut vraiment avoir l’esprit aventurier pour s’y aventurer justement!

Postez un commentaire