Temple de A-MA dédié à la déesse de la Mer (Place Barra) - Chine Voyages
1771
post-template-default,single,single-post,postid-1771,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.9,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Blog

Temple de A-MA dédié à la déesse de la Mer (Place Barra)

  |   Macao   |   No comment

Situé en contrebas de la Colina da Barra, le temple A-Ma, dédié à la déesse de la Mer (appelée Tin Hau à Hong Kong), est le plus vieux temple de Macao. Il existait probablement déjà avant l’arrivée des Portugais en 1554. La légende raconte qu’une jonque, partie de la province chinoise du Fujian par beau temps pour traverser la mer de Chine, se trouva soudainement prise dans une effroyable tempête.

Tout le monde avait déjà perdu tout espoir quand une jeune et belle femme, ayant embarqué à la dernière minute, se leva et ordonna aux éléments  de se calmer. Par miracle, les vents furieux cessèrent et la mer se calma. Sans autres périls, la jonque arriva saine et sauve au port de Macao où la jeune femme mit pied à terre, gravit la Colina da Barra pour monter au ciel dans un halo de lumière.

A l’endroit où elle fit ses premiers pas sur la terre de Macao, un temple fut construit à sa gloire. Le temple est en réalité composé de plusieurs pavillons de prieres et de jardins s’accrochant à flanc de colline, certains des pavillons étant dédiés à A-MA, d’autres à Kun Lam. Des chemins tortueux, passant au travers des portails ronds, mènent à mi chemin de la colline jusqu’aux rochers gravés de lettres chinoises invoquant les divinités.

 

No Comments

Post A Comment