Formalités d'entrée au Tibet - Chine Voyages
652
post-template-default,single,single-post,postid-652,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Blog

Formalités d’entrée au Tibet

  |   Visa en Chine   |   4 Commentaires

Trois documents sont nécessaires pour un voyage touristique au Tibet.

Il faut évidemment un « Visa chinois » en cours de validité, qu’on devra se procurer dans son pays de résidence ou à Hong Kong.

Demandez un visa valable pour une visite en Chine continentale, sans mentionner de ville du Tibet dans l’itinéraire déclaré. En temps normal, cette formalité ne présente pas de problème. L’obtention du visa chinois a Katmandou implique l’achat d’un forfait touristique et la réception d’un télex d’invitation.

Il faut ensuite faire un « Tibet Entry Permit ».
Le premier peut être obtenu auprès d’une agence de tourisme chinoise ou affiliée. Normalement ce permis doit être délivré dix jours avant l’entrée prévue sur le territoire tibétain. Il doit indiquer le nom, le sexe, la date de naissance, le numéro de passeport, la nationalité et la profession (les journalistes sont interdits d’accès au Tibet en temps normal, et doivent passer par le ministère des Affaires étrangères pour se rendre dans la province, ou ils sont alors dument encadres). Ce permis coute environ 200 rmb.

Le dernier document le « Alien Travel Permit » est nécessaire dans certaines parties du Tibet dont les accès sont restreints (ce qui concerne en fait une large partie de la région autonome). Les agence de voyage sont en principe habilitées a fournir ce permis, délivré par le bureau de la sécurité publique.

Pour obtenir ces permis, il suffit de réserver un certain nombre de prestations auprès un certain nombre de prestations auprès de l’agence de voyage. Quelques nuits d’hôtel ou un guide pour Lhassa suffisent en général a obtenir le précieux sésame.
L’interdit est une notion relative en Chine et de nombreux voyageurs individuels pénètrent au Tibet, malgré l’interdiction officielle.
La route depuis Goldmud, ou l’avion depuis Katmandou ou Chengdu sont les principales voies d’accès empruntées par ceux qui veulent tenter la grande aventure. La nouvelle voie de la Chine (jusqu’à Pékin!) contribue à une nouvelle immigration massive de Chinois vers le Tibet. Elle permet également aux touristes de se rendre à Lhassa en évitant l’avion ou le chaos des routes de montagne. La voie ferrée, l’une des plus hautes du monde, permet également de profiter d’un incroyable spectacle naturel, puisqu’elle traverse des cols,  des plaines, des plateaux magnifiques


Découvrez nos voyages au Tibet.

4 Commentaires
  • cours de chinois | Mai 2, 2011 at 7 h 34 min

    Article très utile, justement j’aimerais me rendre au Tibet pour un voyage, maintenant je sais ce qu’il faut faire, un grand merci!

  • VISA travail Chine | Jan 10, 2013 at 14 h 17 min

    Bonjour,

    Juste pour vous informer que les conditions se sont durcies. Je suppose que vous devez le savoir, les étrangers à priori n’ont pas le droit de voyager dans cette si belle région, et pour avoir un VISA c’est des demandes spéciales

  • Bettaieb Karim | Juil 18, 2013 at 1 h 23 min

    bonjour,
    au fait pour un voyage de noce,est ce que c’est difficile d’obtenir cela?
    voici ma situation,de nationalité tuniso belge et possède la carte d’identité belge, mon épouse a le passeport diplomatique, quels sont documents a fournir,sinon ou pourrais je me renseigner ?
    Merci 🙂

  • Morgane | Août 7, 2013 at 9 h 02 min

    Merci pour votre commentaire.
    Peut être pourriez-vous prendre contact directement avec un conseiller voyage spécialiste de la Chine ? Les coordonnées de nos spécialistes sont accessibles sur http://voyage.chinaveo.com/

    Bonne continuation
    Morgane

Postez un commentaire