Pingyao, escapade dans la dernière ville fortifiée chinoise - Chine Voyages
3022
post-template-default,single,single-post,postid-3022,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.9,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Blog

Pingyao, escapade dans la dernière ville fortifiée chinoise

  |   Week-end en Chine   |   2 Comments

Ancienne cité en pierres, riche d’une histoire de plus de 2700 ans, Pingyao est un musée à ciel ouvert, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO

 

 

A peine l’enceinte de la ville de Pingyao passée, un sentiment étrange envahit le visiteur. Comme l’impression de ne plus être en Chine… Quel calme ! Ici pas de foule, pas de béton, pas d’embouteillage ! A l’échelle nationale, Pingyao est une exception : son centre historique a été superbement préservé des ravages du temps. Pas d’effet « bling bling » ni Disneyland mais une ambiance délicate, lente.

Les remparts encerclant Pingyao furent érigés durant le règne de Zhou Xuanwang (de 827 à 781 avant JC) et sont renforcés par des fondations en pierre au 14ème siècle (dynastie Ming). C’est le premier attrait touristique de la petite ville du Shanxi : d’une hauteur de 33 mètres, une imposante muraille encercle le centre historique, sur une circonférence de 6 mètres.

L’histoire de Pingyao s’accélère en 1824, lorsque les riches aristocrates créent les premières banques chinoises en inventant les premiers titres porteurs, alternative idéale aux lingots d’or alors en vigueur. Pour les commerçants et marchants ambulants, le succès est immédiat. Très vite, de nombreux établissements bancaires ouvrent dans le centre de Pingyao qui devient en quelques années seulement le centre financier du pays.

Aujourd’hui, l’ensemble du patrimoine architectural de Pingyao a été très bien conservé et propose une immersion complète dans l’histoire. Entre les temples, grandes demeures ou habitations plus modernes, il fait bon se perdre dans ses petites ruelles escarpées où règne une harmonie rare en Chine. Pas de gratte-ciel, aucune construction moderne ne vient entacher le paysage. Laissez vous charmer par son ambiance magique et découvrez, le temps d’un week-end, ses restaurants et salons de thé construits autour de jardins et cours intérieures traditionnelles.

A découvrir en famille ou lors d’un voyage en « Chine Essentielle »

 

2 Comments
  • Morgan | Mar 10, 2014 at 20 h 14 min

    J’ai beaucoup aimé Pingyao, que j’ai pu visiter en décembre dernier. Pour ceux qui y passeront, je recommande une journée pour visiter la demeure Wang, qui est à 80km de Pingyao. Les auberges de jeunesse font souvent des excursions à la journée pour y aller (une fois sur place, vous pouvez faire votre chemin seul, sans le chauffeur ou les éventuels autres touristes).

    C’est vraiment un bond dans le passé encore plus net que dans la ville même de Pingyao !

    (Vous trouverez quelques photos ici, si cela vous intéresse :
    http://untourenchine.fr/article/120/33-Pingyao-Demeure-Wang-et-Chateau-Zhang-Bi).

  • Morgane | Mar 11, 2014 at 2 h 46 min

    Merci pour ce partage d’expérience !

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.