Les Arnaques encore, toujours ... - Chine Voyages
2591
post-template-default,single,single-post,postid-2591,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.9,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Blog

Les-Arnaques-encore,-toujours-…

Les Arnaques encore, toujours …

  |   Actualités   |   9 Comments

Tous les ans je me permets d’écrire un billet sur les arnaques dans lesquelles sont susceptibles de tomber tous les touristes et étrangers en Chine. Petite piqûre de rappel car nombreuses sont les personnes tombées dans le piège.

Parlons donc de l’arnaque la plus répandue dans les rues touristiques de Shanghai, que je connais bien pour les avoir parcourues de long en large: celle au salon de thé. Celle-ci est très bien rodée et simplissime.

Les touristes arrivent dans les rues piétonnes autour de la place du Peuple à Shanghai, cherchent leur chemin ou attendent de traverser la rue. Ils se font généralement accoster par un duo d’étudiants (variations: plusieurs jeunes filles, un couple, même des familles entières), qui souhaitent perfectionner leur apprentissage d’une langue étrangère (anglaise, française ou allemande).
Vous remarquerez qu’en général ils maîtrisent la langue déjà presque à la perfection. Pendant la discussion, très amicale, ils vous emmènent l’air de rien devant une échoppe proposant une traditionnelle cérémonie du thé. C’est ici que les ennuis commencent.

Le thé peut être remplacé par une boisson dans un bar à leur convenance, le résultat étant le même. Une fois dans le salon de thé / bar, vous remarquerez qu’aucun prix n’est affiché; si tel est le cas, les arnaqueurs vont commander des fruits ou des cacahuètes facturés à un prix exorbitant.
Ils vous offriront de partager l’addition pour atténuer votre méfiance. En réalité, ils reviendront partager votre argent avec l’hôte de la boutique une fois que vous vous serez séparés. Les touristes ne connaissent pas les prix pratiqués en Chine et sont souvent confus lorsqu’il s’agit de convertir des euros en yuans; certains trouvent l’addition un peu salée mais comme leurs nouveaux amis paient aussi, tout semble normal.

A partir de ce moment là, deux situations sont possibles. La première: vous ne vous êtes aperçu de rien et avez le sentiment d’avoir passé du bon temps et de vous être fait de nouveaux amis.Ce n’est généralement qu’en rentrant chez vous ou en discutant avec quelqu’un d’autre que vous vous apercevrez de la supercherie.
La deuxième: au moment de l’addition, vous ne comprenez pas le prix exorbitant de la tasse de thé et soudain, vous vous rétractez; la situation se complique, vos nouveaux amis chinois vous disent qu’il faut absolument payer, que cela ne se fait pas de discuter le prix, que vous avez déjà consommé, qu’il est trop tard pour marchander. Si vous vous plaignez trop vous verrez alors le patron appeler quelques amis plutôt intimidants qui vous forceront à payer la note.

Pour éviter ces déconvenues, quelques petits conseils:

Ne vous laissez pas aborder par des inconnus. Si vous voulez communiquer avec des habitants, allez vous même à leur rencontre et restez-en à une discussion informelle.
Ne suivez pas l’inconnu qui vous propose de manière sympathique de vous faire découvrir un lieu typique ou une coutume locale; il ne fait que vous emmener sur son terrain de jeu.
Enfin, ne consommez rien avant d’en avoir vu le prix. Demandez une carte et si le prix ne vous convient pas, levez-vous et partez. Vous ne pourrez pas négocier si vous avez déjà consommé.

Si vous ne suivez pas ces trois règles et que vous vous faites embarquer dans des histoires plutôt désagréables n’oubliez pas que le mot POLICE est très bien compris dans pratiquement toutes les langues. Si l’évocation de la police ne suffit pas, son numéro est le suivant : 021-6357 6666 (en anglais).
Dans certains cas et si vous n’êtes pas intimidé, faire une scène peut vous sortir de la situation. Il ne voudront pas perdre de temps avec vous, auront peur d’être démasqués et vous laisseront partir avant d’aller chasser ailleurs. Soyez tout de même prudents, vous n’êtes peut-être pas tombé sur des enfants de chœur.

Si vous avez été témoins ou victimes de telles pratiques venez nous en parler, cela aidera peut être certaines personnes à éviter cette situation.
Vous êtes une nouvelle fois averti et vous pouvez maintenant profiter de vos vacances en Chine en toute tranquillité!

9 Comments
  • Monom | Nov 10, 2012 at 3 h 09 min

    Le même scénario existe pour vendre des calligraphies 😉

  • Thés Chinois | Nov 11, 2012 at 8 h 11 min

    Effectivement il faut être prudent pour éviter de se faire avoir.

  • Edouard, | Nov 18, 2012 at 12 h 43 min

    Mais pourquoi n’ai je pas vu ce blog avant!
    Je me suis fait arnaquer comme un bleu à ma première visite de Shanghai près de Yu garden.
    Un couple de Chinois très très très sympathiques (soit disant de Beijing) me demande de les prendre en photo, et me dit qu’il y a vraiment trop de monde à Yu Garden… J’ai eu le malheur de sympathiser avec eux et de les suivre. La suite est classique. Salon de thé, puis l’addition surprise de 2750 RMB!!!
    Je me demande s’ils n’avaient pas mis quelque chose dans ma tasse pour que je sorte ma carte de crédit. L’arnaque est extraordinairement bien rodée.
    Mes arnaqueurs étaient bien élevés, d’un niveau d’étude supérieur maîtrisant parfaitement l’anglais et ayant une vive envie d’apprendre le français, de visiter Paris et trouvant les français tellement gentils et romantiques.
    Franchement je suis dégoûté.

  • Pierre | Déc 2, 2012 at 6 h 24 min

    Je ne sais pas si j’ai du flair pour éviter ce genre d’arnaque mais malgré des tonnes de demandes j’ai éviter le pire a la porte même des problèmes.

    A Shanghai j’ai sorti du salon de thé avant même qu’ils aient eu le temps de verser une seule goute de thé. Sur Nanjing Lu j’ai tourner les talons du bar avant même de mette les pieds dans l’ascenseur.

    Même chose a Hong Hong pour ce qui est des filles a rencontrer. Ils m’avaient attirer soit disant pour du magasinage et quand j’ai constater que c’était plus la même chose j’ai dit non et c’en était fini pour eux.

    La joke a Pékin était qu’ils voulaient que je prenne un assenseur pour aller acheter des cigarettes.

    Si vous voulez les faire chier faites ceci:

    Salon de thé, rendez vous au salon et une foi sur place avant que la cérémonie commance dites que vous ne voulez que voir la cérémonie sans rien goûter ni acheter. Vos arnaqueurs devraient tenter de vous faire payer des frais bidons que vous refuserez de payer en arguant que c’est a eux de payer car ils vous ont amené là, de plus vous pouvez dire que vous n’avez rien consommeé et que la cérémonie était en fait pour eux. S’ils insistent dites que vous connaissez très bien leur arnaque et que vous allez en informer la police au numéro 110.
    J’ai lu sur un forum qu’une arnaqueuse avait piquer une sainte colère en apprenant qu’une proie voulait s’en tirer sans rien payer et avait déchanté en apprenant que la police irait fermer sa boutique si elle insistait.

    Café dans un bar, avant de commander votre café demandez a voir les prix et si vous trouver le prix du café exagéré aller vous en. Si vous décidez de prendre votre café quand même demandez de le payer immédiatement. S’ils veulent vous faire payer les consommations de vos « amis » dites qu’il n’en est pas question et que les ventes forcés sont illégale en Chine. Vos amis arnaqueurs n’auront de toute façon pas eu le temps de commander les whiskys a 400 RMB le verre dans l’espoir de vous les faire payer. Ayant payer votre consommation et refuser de payer celle des autres vous pourrez vous en aller a tout moment et vos faux amis ne vont pas emplir la table de nourriture et d’alcool dans l’espoir de vous les faire payer.

    Galerie d’art, dites a vos hôtes de vous laisser les oeuvres en gage sans rien payer le temps de les faire évaluées par un évaluateur de votre choix. Dire que c’est une obligation des douanes de votre pays pour que les œuvres soient importer légalement dans votre pays.

    Bar karaoke, évitez a tout prix de s’y retrouver pare que je crois que c’est réellement dangereux et difficile de se soustraire aux fausses factures qu’ils vont tenter de vous faire payer.

  • Véronique | Mar 19, 2013 at 20 h 08 min

    Je vous apporte mon témoignage car il pourra aider certains.
    Mon fils a été contraint, sous la menace, la semaine dernière, de régler par carte bancaire une note de plus de 1200 euros dans un bar (il venait tout juste d’arriver à Shanghai¨).
    Il s’est rendu au consulat qui lui a conseillé de porter plainte à la police (ce qu’il n’avait pas osé faire de peur de s’attirer des ennuis supplémentaires).
    Il a donc porté plainte, aujourd’hui même, et deux heures après, le patron du bar était amené au poste de police et était contraint de lui rembourser la totalité de la somme en espèces.
    Dons n’hésitez pas à alerter les autorités. Elles ont été d’une efficacité exemplaire.

  • Elodie | Mar 22, 2013 at 5 h 25 min

    Une histoire qui se finit bien! Merci pour votre témoignage Véronique!

  • Edouard | Mar 22, 2013 at 18 h 41 min

    Petit conseil.
    Si votre fils a payé par carte, et s’il l’a perdue de vue quelques instants, il a tout intérêt à la bloquer au plus vite. Il existe un véritable trafic de Nr. de cartes bleues en Chine. Il est très facile de commander via internet en ayant simplement les informations visuelles d’une carte. Il suffit d’en photographier le recto et le verso et le tour est joué.

  • Edouard | Nov 20, 2013 at 6 h 55 min

    Au 20 Novembre 2013, l’arnaque existe toujours car je viens de me faire pigeonner !
    Ils sont vraiment très fort. Je me suis fait balader en beauté. Ils se sont fait passer pour un jeune couple visitant Shanghai et m’ont aborder pour les prendre en photo, dans People’s square, pas très loin de l’arret du bus touristique Big bus tour, près du Art museum. Ensuite la discussion allant bon train car ils étaient vraiment sympathique, ils m’ont emmené dans une échoppe dont ils avaient entendu parler avec pignon sur rue où l’ont bois du thé, le magasin se trouvait a 10 mn à pieds.
    Nous avons dégusté différent thés, chacun a acheté un peu de thé. Puis nous avons partagé le prix total en trois. Après réflexion, cela m’est revenu à 650 RMB. J’ai trouvé cela douteux mais sur le coup je n’ai pas bien évaluer en euros. La fatigue du décalage, la barrière de la langue et l’ambiance conviviale m’ont rendu vulnérable je crois. Cette arnaque est bien ficelé également.
    Le tenancier a même eu la délicatesse de nous offrir un porte bonheur !
    En Amérique latine le vol est habituellement violent, mais ici il se fait dans la délicatesse ! La leçon est cher payé mais ce fut du grand spectacle ! Les trois personnages étaient parfaits dans leur rôle. Ca donne quand même un mauvais arrière goût de la ville. C’est décevant de rencontrer des gens qui sont a priori sympathique mais qui en fait ne cherche qu’à arnaquer les gens.
    Plus l’information circule et plus les visiteurs seront attentifs

  • Sam | Déc 23, 2013 at 5 h 41 min

    A la sortie de la cité interdite, je me suis fais accosté par 3 chinois se disant étudiants touristes qui parlaient anglais dont un, un peu le français.

    Après une mis en scène et un discours très rodé ils ont réussi a « m’inviter » au parc de la cité et à me faire amener dans un salon de thé pour boire un verre dans un hutong à coté.

    Tout est allé très vite, le temps de m’apercevoir l’arnaque j’étais déjà dans une salle fermée avec ce couple de chinois bizarres.

    Heureusement j’ai trouvé la solution pour sortir rapidement de ce piège à touristes, aller au toilettes qui étaient dans la rue, bien sur le chinois m’a suivi dans les toilettes, c’était de plus en plus suspect.

    Je suis parti dans la rue, il a essayé de me retenir pour partager l’addition mais heureusement les gens regardaient autour. J’ai réussi à m’échapper!

    Leur cible: touriste seul et ne parlant pas chinois!

    À éviter absolument!!

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.