Comment les Chinois gardent l'Europe à flots - Chine Voyages
2361
post-template-default,single,single-post,postid-2361,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.9,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Blog

Comment les Chinois gardent l’Europe à flots

  |   Actualités   |   1 Comment

Un des sauveurs improbable de l’Europe en pleine crise monétaire: la Chine. Une aide providentielle, venue non pas du gouvernement, mais des étudiants et des touristes qui cherchent à tirer le meilleur parti d’une situation en pleine déréliction.

Cette année seulement, environ 180.000 élèves du secondaire chinois ont passé l’examen national d’entrée à l’université. Dans le même temps, le nombre d’étudiants chinois étudiants à l’étranger a augmenté au cours des quatre dernières années d’environ 20% par an.

Une des raisons principale est la baisse du taux de l’échange de l’euro en faveur du yuan qui aura permis de réduire de façon significative le coût de la vie des Chinois en Europe. De nombreux étudiants chinois quittent même les programmes universitaires de leurs pays d’origine pour économiser de l’argent dans les écoles de la zone UE. La dépréciation de la monnaie européenne a réduit les frais de scolarité et les frais de subsistance d’environ 20% par rapport à l’année précédente.

Cependant, il faut également souligner que les mouvements de devises sont temporaires et que les critères réels pour attirer les étudiants, c’est l’excellence académique, qui a un effet longue durée.

La France est également une destination touristique de plus en plus populaire, même si les Européens réduisent leurs vacances. La baisse de fréquentation européenne été compensée par le nombre croissant de touristes chinois. Mais la France n’est pas la seule à profiter de cette croissance. De nombreux Chinois apprécient également la Grèce et l’Italie. Attirés par un euro plus faible, les touristes chinois s’inquiètent cependant de l’instabilité des pays frappés durement par la crise.

Les perspectives sont néanmoins très positives. Un euro plus faible va clairement aider à stimuler les touristes chinois à venir en Europe. Le marché chinois a représenté 4,38 millions de dollars de revenus en Europe en 2011. Pour 2012, une attend une hausse de 20%. Une aubaine pour le tourisme qui n’a pas d’autre choix que de s’ouvrir aux touristes des pays émergents.

1Comment
  • Jeremy | Août 14, 2012 at 3 h 56 min

    4,38 millions? C’est pas plutôt en milliards ?

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.