Le Tibet un voyage spirituel - Chine Voyages
1120
post-template-default,single,single-post,postid-1120,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.9,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Blog

Le Tibet un voyage spirituel

  |   Tibet   |   1 Comment

Le Tibet nourrit depuis des siècles l’imagination des occidentaux, voyageurs curieux ou en quête de spiritualité et d’aventure. Seulement 2.8 millions de personnes se partagent un territoire grand comme deux fois la France, dans ce « toit du monde » qui demeure l’une des destinations les plus fascinantes de la planète.

La fertile vallée du Yarlung Tsangpo (Brahmapoutre) est l’âme du Tibet. Elle abrite quelques-uns des monastères les plus anciens et les plus vieux de tous, celui de Samye. A Lhassa, centre spirituel et politique du Tibet, le premier regard sur l’imposant palais du Potala, ancien siège du gouvernement tibétain, est un grand moment.

La route de l’Amitié, entre Lhassa et Katmandou , est parsemée de sites grandioses, comme le Gyantse Kumbum, magnifique stupa de neuf étages à Gyantse, le siège monastique du Panchen-Lama à Shigatse, et bien sur l’Everest, le point culminant de la planète.
A l’extrême ouest, les neiges du mont Kailash sont un objet de culte pour un milliards de pèlerins, bouddhistes et hindous pour la plupart. On rejoint le pic sacré par l’itinéraire du nord, au terme d’un périple d’une semaine sur une route poussiéreuse et cahoteuse.
Le Tibet, qui reste très pauvre, connait une croissance économique remarquablement rapide par rapport au reste du pays. Celle ci s’accompagne d’un excès de construction inesthétiques, de voiture et de déchets, et d’une (trop) grande fréquentation touristique. Pour avoir une chance de trouver votre havre de paix, venez de préférence au printemps ou en automne, plus paisibles, voire même en hiver.

1Comment
  • bouton de manchette | Fév 20, 2011 at 21 h 17 min

    Merci pour cet article très plaisant,je le twitt de suite pour le partager avec mes amies

Post A Comment