Conseils avant de venir travailler en Chine - Chine Voyages
218
post-template-default,single,single-post,postid-218,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Blog

Conseils avant de venir travailler en Chine

  |   Travailler en Chine   |   1 Commentaire

Vous avez envie de sauter le pas et de venir travailler dans ce pays en pleine expansion ?
Sachez qu’il vous faudra beaucoup plus qu’une envie pour vous installer dans un pays comme la Chine, aux antipodes de ce qu’est la vie en Europe.

Voici quelques conseils, simples mais évidents, à méditer avant le grand saut !

Préparez-vous!

Avant toute chose, posez vous les questions suivantes : êtes-vous prêt à tout quitter? Votre famille, vos amis, un travail, votre logement? A vivre dans des conditions précaires, du moins au début ? Dans une culture, un environnement totalement différents? Que venez-vous chercher réellement? Une bonne préparation psychologique est nécessaire avant tout changement radical, sinon, vous reviendrez à la case départ aussi vite que vous en étiez parti.

Soyez motivés et persévérez!

Si vous décidez, comme un grand nombre, de venir les mains dans les poches sans V.I.E ou en tant qu’expatrié par votre entreprise, soyez prêt à accepter un contrat local, que ce soit dans une entreprise chinoise ou étrangère.
Le salaire sera loin d’être mirobolant, mais c’est ainsi que la plupart débutent.
Frappez à toutes les portes et sachez mettre en avant vos différences. L’employeur doit pouvoir justifier pourquoi il vous embauche à la place d’un Chinois, à compétences (quasi) égales. Même si vous êtes diplômé d’une grande école ou que vous avez fait des études prestigieuses, vous devez rester humble.

Apprenez le chinois (et l’Anglais)!

Il vous servira au quotidien mais  sera aussi un plus dans votre recherche d’emploi. Si vous êtes courageux (et que vous avez une certaine facilité à apprendre les langues), misez aussi sur l’apprentissage du cantonnais : un bon plus si vous souhaitez vous établir à Hong Kong.
Le mandarin restera tout de même la langue de prédilection et sera très appréciée de vos interlocuteurs.
Quant à l’Anglais, à défaut du mandarin, vous devrez au moins savoir le parler couramment. Bon nombre d’entretiens et de négociations se passent en Anglais. Ne négligez pas ce point !

Construisez-vous un réseau!

Une fois en Chine, faites vous faire des cartes de visites. Elles vous seront indispensables lorsque vous écumerez les nombreuses soirées dédiées au networking.
N’hésitez pas à démarcher les entreprises internationales (vous trouverez les mails sur les sites des chambres de commerce et d’industrie) et faites jouez la solidarité entre Français!

Comment venir?

Si vous n’avez pas la chance d’être expatrié, la seule solution reste de venir avec un visa L (touriste) et de démarcher une fois sur place. En effet, celles faites depuis la France portent rarement leurs fruits.
Ne négligez pas non plus de souscrire une assurance santé. Les centres où exercent les médecins occidentaux sont chers.
Si vous décidez malgré tout de faire l’impasse, sachez qu’il existe de bons hôpitaux chinois. Vous devrez par contre vous armer de patience et savoir communiquer en chinois.

Bon courage à tous ceux qui souhaitent tenter l’aventure !

1Commentaire
  • VISA travail Chine | Jan 10, 2013 at 14 h 20 min

    j’aime beaucoup cet article que je trouve bien vrai.
    Les places sont cheres, et encore plus aujourd’hui. L’eldorado chinois fait rever les jeunes français, mais il faut persévérer comme vous le dites si bien.

Postez un commentaire